News

Fabien Verschaere au Musée d’Art Ilmin à Séoul

Fabien Verschaere  exposera  son projet « Everyday is Your Birthday », composé de 45 dessins réalisés sur papier Velin d’ARCHES® blanc 400 /m², lors de  l’exposition  Immortality in the Cloud au  Musée d’Art Ilmin à Séoul (Corée) du 22 février au 12 mai 2019.

Les œuvres de Fabien Verschaere se penchent sur notre capacité à créer des mythes et de l’art dans la vie quotidienne. L’artiste transforme le quotidien commun en instants extraordinaires, relayant de cette façon l’idée que l’histoire est composée de ce type de moments.

Les travaux de cinq autres artistes coréens seront également présentés lors de cette exposition qui questionne les visiteurs sur la façon dont les valeurs dites « immortelles » comme l’Histoire, la mythologie ou la religion sont appréhendées dans notre contemporanéité.

ARCHES®, par l’intermédiaire de son distributeur Antalis, est partenaire de Fabien Verschaere.

Qui est Fabien Verschaere ?

Né en 1975 à Vincennes, Fabien Verschaere est un artiste plasticien diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (2000 ) et des Beaux-Arts de Nantes (2001). Il vit et travaille à Paris.​ Après le prix de la Dena Foundation obtenu en 2000, ses œuvres sont exposées en France, notamment au Palais de Tokyo à Paris lors de trois événements majeurs dont l’exposition collective Notre histoire en 2006, puis une exposition personnelle au Musée d’Art Contemporain de Lyon en 2007.

Les expositions se multiplient ensuite en France et à l’étranger : Milan, Hong-Kong, Newcastle, New-York, Bucarest, Hanoï et Abu Dhabi… Il participe également à de nombreuses expositions collectives, notamment en 2015 au musée SEMA à Séoul en Corée dans le cadre du « G-Dragon Project ». Cette même année, il reçoit la commande d’une fresque monumentale dans le 13ème arrondissement de Paris  dans le cadre du label « 1 Immeuble, 1 oeuvre » à l’initiative du Ministère de La Culture et de la Communication.

Fabien Verschaere développe un travail singulier, un univers peuplé de créatures hybrides, monstres et chimères issus de son imagination débridée. L’autoportrait est son thème privilégié et quels que soient les traits sous lesquels il se représente – en ange diabolique, en clown grinçant, ou travesti en princesse pour contes de fées -, Fabien Verschaere ne se fait jamais de cadeau. Il développe un univers à la fois ludique, étrange et mystérieux peuplé de figures archétypales. Les lutins côtoient des crânes étoilés, Mickey et des Batman revisités dansent autour de squelettes perchés sur des gâteaux d’anniversaire géants…
Il puise ses références aussi bien dans l’histoire de l’art, la vie quotidienne ou la culture pop et élabore une mythologie personnelle, un univers onirique, en se réappropriant l’imagerie de l’enfance entre humour et dérision.
Fabien Verschaere réalisant l’une des aquarelles de l’exposition sur papier Velin d’ARCHES® :